Le procédé de fabrication du PLA repose sur la fermentation, la distillation et la polymérisation de la dextrose, un sucre végétal élémentaire contenu dans les végétaux.

Le carbone est récupéré de ce sucre pour fabriquer de l’Acide Polylactique (PLA), polymère dont les caractéristiques sont similaires à celles thermoplastiques classiques.

Les plantes ressources sont principalement celle riches en "sucre" comme le maïs, la betterave, le riz, le manioc...

Outre l’intérêt de provenir d’une matière première renouvelable annuellement, le PLA présente de nombreux autres avantages en termes d’écologie :

  • Du silo à la résine, sa fabrication consomme 68% de moins de combustibles fossiles que celle des plastiques classiques.
  • Les produits réalisés en PLA peuvent être éliminés de diverses manières, notamment sous forme de compost. Son incinération est également neutre vis-à-vis de l’effet de serre, puisque le carbone dont il est composé a été préalablement capté dans l'atmosphère par les plantes qui ont servi à sa fabrication.